Canadian Association of University Teacher, Association canadienne des professeures et professeurs d'universit�

Canadian Association of University Teachers
Association canadienne des professeures et professeurs d'université

CAUT’s online source for professionals looking for a job in higher education or trying to fill a position.

Back
Share:
| Print

Professeur adjoint, professeure adjointe, microbiologie et d’immunologie

Université McGill

No de référence : 18029A-180514

Professeur adjoint, professeure adjointe
Faculté de médecine – Département de microbiologie et d’immunologie
Faculté de médecine dentaire

Description du poste
Le Département de microbiologie et d’immunologie et la Faculté de médecine dentaire de l’Université McGill sollicitent des candidatures pour un poste de professeure adjointe ou de professeur adjoint menant à la permanence. La personne retenue travaillera au Département de microbiologie et d’immunologie, à la Faculté de médecine et à la Faculté de médecine dentaire.

Le Département de microbiologie et d’immunologie (https://www.mcgill.ca/microimm/) effectue de la recherche multidisciplinaire dans divers domaines, notamment l’immunologie cellulaire et moléculaire, la virologie, la bactériologie, la mycologie et la parasitologie. Il a pour mission de générer de nouvelles connaissances sur la pathogenèse des maladies infectieuses et immunologiques, et de les appliquer pour améliorer la santé humaine.

La Faculté de médecine dentaire possède une solide expérience en recherche interdisciplinaire internationale dans quatre domaines :

- douleur et neuroscience (https://www.mcgill.ca/dentistry/research/research-clusters/pain-and-neuroscience);
- biomatériaux, nanobiotechnologie et génie tissulaire (https://www.mcgill.ca/dentistry/research/research-
clusters/biomaterials-nanobiotechnology-and-tissue-engineering) ;
- tissus minéralisés et biologie de la matrice extracellulaire (https://www.mcgill.ca/dentistry/research/research-
clusters/mineralized-tissues-and-extracellular-matrix-biology);
- santé buccodentaire des populations (https://www.mcgill.ca/dentistry/research/research-clusters/population-oral-
health) – y compris la recherche sur la microbiologie et le biome buccaux, un domaine que la Faculté souhaite
approfondir.

Le ou la titulaire du poste aura la possibilité de collaborer avec un bassin diversifié de chercheurs de l’Université McGill et de ses hôpitaux affiliés dans le cadre de l’Initiative interdisciplinaire en infection et immunité de l’Université McGill (MI4 : https://www.mcgill.ca/mi4/fr), qui réunit plus de 200 chercheurs déterminés à accélérer la mise au point et l’application de solutions novatrices aux menaces infectieuses et immunologiques chez l’humain.

Le ou la titulaire devra mener des travaux de recherche indépendants de calibre mondial, obtenir du financement externe et contribuer à renforcer le dynamisme de la formation universitaire à McGill.

Fonctions du poste

La personne retenue devra :

• en collaboration avec le Département de microbiologie et d’immunologie et la Faculté de médecine dentaire, élaborer un programme de recherche soigneusement établi, concurrentiel et reconnu à l’international sur le microbiome ou l’immunologie des muqueuses dans un contexte de santé buccodentaire;
• diriger des programmes de recherche indépendants, rigoureux et financés par des sources externes;
• se montrer prête à maintenir et à améliorer l’excellence de l’éducation au premier cycle et aux cycles supérieurs;
• obtenir de manière indépendante le financement nécessaire à la formation des étudiants à la maîtrise et au doctorat des Facultés de médecine et de médecine dentaire;
• faire connaître les résultats de ses travaux en publiant des articles évalués par les pairs et en organisant des activités d’échange et d’application des connaissances;
• participer activement à tous les aspects de la vie universitaire (enseignement, supervision d’un groupe d’étudiants diversifiés, participation aux comités universitaires et administratifs).

Compétences et formation exigées

Les candidates et candidats doivent être titulaires d’un doctorat (ou l’équivalent) en microbiologie et immunologie ou dans un domaine connexe, et avoir au moins trois ans de formation postdoctorale en recherche. Un solide dossier de recherche et autres activités d’érudition sera un atout.

Les chercheuses et chercheurs ayant une expertise dans les domaines du microbiome et de l’immunologie des muqueuses dans un contexte de santé buccodentaire, en particulier, sont invités à soumettre leur candidature. Les personnes dont le programme de recherche porte sur d’autres aspects de la microbiologie et de l’immunologie en santé buccodentaire seront également considérées.

RENSEIGNEMENTS SUR LE POSTE

Type de poste : Poste menant à la permanence
Rang : Professeur adjoint, professeure adjointe
Statut : Temps plein
Salaire : Négociable, selon les qualifications et l’expérience
Période d’affichage : 30 jours

SOUMISSION DE CANDIDATURE

Les candidats doivent soumettre leur candidature en ligne à l’adresse suivante : http://www.mcgill.ca/medicine-academic/positionsavailable

Les pièces justificatives suivantes sont requises :

- lettre de présentation et curriculum vitæ (en un seul document PDF);
- énoncé faisant état de l’expérience de recherche (les documents supplémentaires doivent être réunis dans un seul document PDF);
- nom et coordonnées de trois personnes disposées à fournir des références.

L’Université McGill s’emploie à promouvoir l’équité et la diversité au sein de sa communauté et valorise la rigueur et l’excellence de la recherche. Elle accueille favorablement les candidatures de personnes racisées et membres de minorités visibles ou ethniques, de femmes, d’Autochtones, de personnes handicapées, de personnes de toute orientation et identité sexuelles et de genre, ainsi que de toute personne qualifiée possédant les compétences et connaissances requises pour collaborer efficacement avec des communautés diverses.

L’Université valorise et encourage la recherche qui reflète des traditions intellectuelles, des méthodes et des modes de transmission et de transfert des connaissances diversifiés. Elle invite les candidates et candidats à démontrer la portée de leurs recherches, aussi bien dans leur domaine que dans un contexte interdisciplinaire ou même plus large, comme dans les secteurs gouvernemental, communautaire et industriel.

De plus, l’Université reconnaît l’incidence des congés (p. ex. pour raisons familiales ou de santé), qui entraînent parfois l’interruption ou le ralentissement des activités professionnelles, et en tient compte de façon équitable. À cette fin, elle encourage les candidates et les candidats à mentionner tout congé ayant nui à leur productivité ou influencé leur cheminement professionnel. Ces renseignements serviront à évaluer équitablement les dossiers reçus.

L’Université met en oeuvre un programme d’équité en matière d’emploi et encourage les membres des groupes désignés à indiquer leur appartenance à ceux-ci. Elle tâche d’assurer le traitement équitable et la pleine inclusion des personnes handicapées dans toutes ses sphères d’activité en favorisant la mise en oeuvre des principes de conception universelle et l’application de ses politiques et procédures relatives aux accommodements. Les personnes handicapées ayant besoin d’accommodements au cours du processus de recrutement peuvent présenter une demande en toute confidentialité par courriel ou par téléphone au 514 398-2477.

Toutes les personnes qualifiées sont encouragées à poser leur candidature. Cependant, conformément aux exigences du Canada en matière d’immigration, la priorité sera accordée aux citoyennes et citoyens et aux résidentes et résidents permanents du Canada.